Inspiration

Comment j’ai attrapé le «virus du voyage»

Reading Time: 3 minutes

Avant de continuer à écrire sur mes voyages, je voulais écrire un article pour donner un peu de contexte qui explique cette habitude que j’ai pris de voyager, ou devrais-je dire, comment j’ai attrapé le virus du voyage 🙂

Pour ceux qui vivent à l’étranger, vous savez probablement de quoi je parle! Même si vous n’êtes partis que pour quelques mois, après cette expérience, on a vraiment l’impression d’avoir attrapé un virus dont on n’arrive pas à se débarrasser! Voyager devient un besoin, une forte attraction à laquelle on ne peut pas résister!
Je me suis toujours demandée pourquoi j’avais cette forte attirance pour les voyages.


Le voyage dans le sang


Je suppose que cela a commencé très jeune. En effet, je suis française, mais dès ma naissance, je suis partie vivre en Allemagne où travaillait mon père.

virus du voyage des mon enfance en allemagne avec maman
Moi et ma maman en Alllemagne

Et ma mère est née sur la belle île de Madagascar. Je me souviens quand on apercevait des avions dans le ciel, elle m’expliquait que c’est grâce à eux que mes grands-parents viendraient nous rendre visite depuis Madagascar. J’étais en extase! Et chaque fois que je voyais un avion, je pensais à mes grands-parents et combien j’aimerais leur rendre visite. Ce que j’ai fini par faire et dont j’ai parlé et continué à faire dans d’autres articles. Madagascar est un pays fascinant!

Ensuite, je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de voyager. Nous n’avions pas les moyens de partir en vacances. Mais nous rendions souvent visite à la famille à Marseille, où mes parents se sont rencontrés.

Et pour moi, c’était déjà quelque chose de très spécial. En effet, comme je vivais dans le Nord, aller à Marseille était l’occasion de profiter du soleil, du sable, et de la mer! Quoi de mieux pour un enfant! Et Marseille dans les années 80, c’était vraiment une ville charmante et typiquement méditerranéenne.

Je me souviens d’une année où à peine revenue, je me sentais déprimée à l’idée que je ne pourrais pas revoir la mer avant un long moment…

Faire des voyages un style de vie


Puis j’ai fait une grande expérience: l’IRLANDE.
Mais pas seulement l’Irlande. L’expérience Erasmus… Un autre sujet sur lequel je parlerai certainement sur mon blog! Mais c’est clairement à partir de là que j’ai attrapé le virus du voyage! Je ne pouvais plus rester en place.

En fait, après avoir quitté l’Irlande, j’étais tellement déprimée en France que j’ai décidé de m’expatrier à nouveau. Je suis alors partie vivre en Allemagne, mais ça n’a jamais été pareil… et finalement, je suis retournée en Irlande! Cette fois j’y suis restée beaucoup plus longtemps, en tant qu’expatriée!

Et j’ai travaillé pour l’une des plus grandes agences de voyages américaine. J’ai eu le droit à beaucoup de réductions pour voyager, et même l’hébergement gratuit! Et j’en ai vraiment profité un maximum!

Dès que j’avais des vacances, je partais quelque part. Peu importe où, tant que je prenais un avion ou un train, et que je m’en allais! Je voulais juste découvrir le monde.


Et bien sûr, j’avais plusieurs destinations de rêve en tête. Et j’ai réussi à en visiter quelques unes.

View this post on Instagram

That was another dream coming true… my trip to Thailand! 🌏 14 years ago, around April 2006… a very important time in my life. I decided to let go someone I loved 💔 who was hurting me. 🛫Take a wonderful holiday with my girlfriends, and start fresh! And when I expected it the least, I ended up in the same party than that guy I found so cheerful, friendly and handsome.. and we talked. 🍹 This trip to Thailand was more than a simple trip. It opened my eyes and my spirit. It made me a stronger person and a more confident woman. 🌴We had some scary experiences in Thailand, and it just made me stronger! 🌸 I learnt that you need to be extremely careful when you are a young woman traveling. People can take advantage and you shouldn't show you're scared. Otherwise they win. And after that bad experience in Chiang Rai, we got so strong that only great experiences happened! We only met nice people, especially in Phuket and surroundings. I will never forget that intense trip!🌴🌴🌴 And I hope to go back, but this time I've learnt and it's not in Phuket that I'll stay, although it's always a nice stop! Thailand has so much more to offer!! Follow my blog, I promise I'll write about that trip soon 😉 And you, any trip that changed your life? Tag a friend who shared that trip with you! Or share a photo of you and tag us @worldtravel_able with your story! 🌴🌴🌴 ☀☀☀ 🏝🏝🏝 🌸🌸🌸 #dreamcometrue #holiday #tripofalifetime #thailand #thaibeaches #sunnyday #14yearsago #travelbackintime #memories #wewilltravelagain #staysafe #travellater #travelsoon #accessibletravel #rrr #nomoreplastics #nomadlife #respectnature #conservation #live #love #lovenature #besttrip #beautifuldestinations #instapic #instatravel #worldtravelable

A post shared by World Travel Able (@worldtravel_able) on


Maintenant, c’est devenu une habitude. Plus qu’une habitude, c’est devenu un besoin. Si je ne voyage pas, je déprime presque… Je n’ai pas besoin d’aller loin de chez moi, mais j’ai besoin de prendre la route pour explorer d’autres horizons.

Voyager, quels que soient les obstacles


Et même si j’en ai rencontré beaucoup ces derniers temps avec ma santé pour voyager, je ne voulais pas y renoncer. Cela me rend tellement heureuse. C’est difficile à expliquer…
Cela va au-delà de tout le reste et c’est presque incontrôlable. C’est pourquoi j’appelle ça le virus du voyage!
Peu m’importe si je n’ai pas de télévision grand écran, de voiture ou le téléphone portable dernier cri. Je n’aime pas lècher les vitrines non plus! Ce que j’aime, c’est réserver des vols ou préparer mes vacances! C’est aussi ma profession.

Quand je voyage, j’ai l’impression d’être une autre personne. Je suis présente: tous mes sens sont en éveil. Quand je découvre une destination, je garde en mémoire les odeurs, les sons, les goûts, les images, les sourires, les histoires…

En vivant en Irlande, où je ne connaissais personne, je me suis également rendue compte à quel point j’aimais apprendre des gens.

Bien que je sois une introvertie, je ne le suis plus quand j’ai la chance de parler à quelqu’un qui partage son histoire avec moi. Je me sens spéciale, j’ai la chance de faire l’expérience de ce qu’ils ont vécu sur cette planète, et je suis curieuse de connaître le ressentis de leurs expériences.

Dans ces moments là, il n’y a pas de place pour le jugement. C’est de l’écoute à l’état pur. J’admire ce qu’ils ont accompli. Chaque personne est un monde à elle seule! Quand quelqu’un partage son histoire, j’ai aussi l’impression de voyager d’une certaine manière.

Pour moi, c’est un mode de vie. C’est ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue. S’ouvrir aux autres et s’ouvrir au monde!

Voyages directions
Please follow and like us:
error20
fb-share-icon20
Tweet 20
fb-share-icon5

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook20
LinkedIn
Share
pulvinar elit. id diam sit Aenean non dolor. Donec luctus