Iguazu falls from Brazil
Voyages

Iguazu: tout ce qui est à voir, en mode slow et accessible!

Reading Time: 10 minutes

J’avais un rêve, et comme souvent, cela implique des voyages dans la nature: je voulais découvrir les chutes d’Iguazu. Je ne savais pas si le site faisait parti des 7 merveilles du monde, mais pour moi, sans l’ombre d’un doute !

Idéalement, je voulais aussi que ce soit un voyage écologique et accessible !

Je ne savais pas à quoi m’attendre. J’avais juste entendu dire que c’était la plus grande chute d’eau au monde.

J’ai même vérifié combien de cascades on peut trouver dans le parc naturel des chutes d’Iguazu, et apparemment, il y en a environ 250 !

Chutes d’Iguazu Route supérieure côté argentin
Chutes d’Iguazu – Route supérieure côté argentin

C’est pourquoi le site d’Iguazu est célèbre dans le monde entier. Et je craignais un peu qu’il soit victime de son succès. Tant d’endroits ont perdu leur âme en devenant trop touristiques.

J’ai eu cette mauvaise expérience à Madagascar avec la plage que je considérais ma préférée dans le monde, Ifaty. La même chose s’est produite avec mes falaises préférées, les Cliffs of Moher en Irlande…

Le tourisme nuit à ces sites et ils perdent souvent leur charme.

J’en ai parlé dans un article sur les voyages responsables, mais je ne pense pas que la solution soit de cesser de voyager. Nous avons juste besoin d’être plus conscients de nos choix, que ce soit avant ou pendant notre voyage.

Je ne sais pas comment était Iguazu il y a 20 ans donc je ne peux pas comparer. Mais je voulais voir la situation actuelle par moi-même.

J’ai toujours eu cette destination en tête. Et même si elle est devenue très populaire au fil des années, je voulais malgré tout y aller. Et je suis heureuse de l’avoir fait !

Iguazu, en mode slow : visiter lentement pour mieux apprécier son expérience

Je disposais d’environ 3 semaines pour mon voyage au Brésil, et j’ai dû faire des choix.

Le pays est immense et il y a évidemment de nombreux endroits qui méritent d’être visités.

J’ai même rencontré quelqu’un dont le père vit à Florianopolis, peu après avoir décidé de mon itinéraire au Brésil. Il m’a assuré qu’il organiserait tout si je venais chez lui. Mais je voulais prendre mon temps. J’ai donc exclu certaines destinations, dont celle-ci, afin de passer plus de temps dans celles que j’avais choisies de visiter. Nous avons donc décidé d’explorer 3 destinations : 

  • Salvador de Bahia – Morro de Sao Paolo
  • Rio de Janeiro 
  • Foz de Iguazu

C’est toujours une décision compliquée. En effet, je ne sais pas si j’aurai la chance d’y retourner un jour… Mais je sais aussi par expérience que voyager au ralenti est bien plus agréable : ça donne des sensations plus profondes et des souvenirs plus marquants, voire indélébiles !

Ella dans une cage au parc des oiseaux

Alors, combien de jours a-t-on besoin pour visiter les chutes d’Iguazú ?

Quand j’ai vérifié dans le guide que j’avais acheté, ou discuté avec des amis qui avaient déjà fait le voyage, on m’a dit que 2 jours complets suffisaient. J’ai donc opté pour 4 jours (3 jours complets) et 3 nuits pour assurer mes arrières ! Je savais que comme ça, je serais en mesure de profiter pleinement de l’expérience, et non seulement voir les cascades, mais aussi d’autres coins de la région qui en valait vraiment la peine.

Un oiseau au parc national des chutes d'Iguazú côté argentin

Parc national d’Iguazu

Où se trouve Iguazu?

La région d’Iguazu est partagée entre le Brésil, l’Argentine et le Panama. Les chutes d’eau peuvent être vues du côté brésilien et argentin.

Chutes d’Iguazu, Foz de Iguazu, Brésil

Beaucoup de gens vous diront que le côté brésilien est moins attractif que le côté argentin.


Ne les laissez pas vous influencer.

Ella - à la gorge du diable au Brésil - trempée malgré l'imperméable
A la gorge du diable au Brésil – trempée malgré l’imperméable

Quoi qu’il en soit, lorsque vous apprenez à voyager lentement et de manière responsable, vous n’avez pas vraiment besoin de vous demander quel côté des chutes d’Iguazu est le mieux. Vous prenez le temps d’explorer les deux, tout simplement !

Chaque côté est différent, mais à mon avis, les deux valent le détour !

Nous avons donc passé une demi-journée au Brésil et la journée suivante en Argentine.

Le côté brésilien est tellement spectaculaire ! On a une meilleure vue d’ensemble des chutes d’eau, probablement parce que le point de vue est plus compact.

Vue panoramique sur les chutes d'Iguazú du côté brésilien du parc national

Il y a un sentier à suivre et c’est vrai qu’il peut y avoir du monde, mais j’ai apprécié chaque minute! Et je ne l’aurais manqué pour rien au monde!

Il y a quelques marches, mais c’est facilement accessible.

Si votre mobilité est réduite, le mieux est de prendre un taxi qui vous accompagne à l’intérieur du parc côté brésilien. Si vous ne pouvez pas monter les marches, il y a un ascenseur à la dernière étape du circuit (aux Gorges du Diable), et vous pouvez aussi admirer la vue à l’entrée du parc. 

Nous avons demandé à notre hôtel d’organiser un taxi pour nous, et notre chauffeur est resté avec nous tout le temps de la visite.

Comment se détendre sur le trajet

Si vous pouvez marcher, mais avez besoin de pauses, aucun problème ! Il y a quelques arrêts où vous pouvez vous asseoir pour prendre un verre et vous détendre.

J’ai apprécié l’arrêt dans un bar où j’ai commandé de l’eau de coco, l’une des rares boissons que mon régime FODMAP me permette. C’est aussi un excellent moyen de donner à votre corps tous les minéraux dont il a besoin quand il fait si chaud.

Vue sur les gorges du Diable en Argentine depuis un restaurant au Brésil

Nous y sommes allés au mois de décembre, et le temps à Iguazu est chaud et humide en cette saison. Une bonne hydratation était donc plus importante que jamais !

Nous avons également beaucoup apprécié notre arrêt au restaurant Porto Canoas, situé juste au bord de la rivière et avec vue sur le côté argentin de la Gorge du Diable d’Iguazu appelée “Garganta do Diabo”.

D’autres manières de découvrir la nature d’Iguazu

Nous avons fait une autre visite au sein du parc appelée « safari écologique » avec l’éco-aventure Macuco avant de retourner à l’hôtel. C’était agréable de faire une excursion moins touristique que le circuit à pieds plutôt bondé, et de découvrir la nature et sa faune dans un coin du parc beaucoup plus tranquille.

Entrée à Macuco Ecoaventuras au parc Iguazu au Brésil

Pour résumer, ce que j’ai le plus aimé du côté brésilien du parc naturel, ce sont les excellentes vues sur les chutes d’Iguazú.

On a une vue imprenable des chutes de ce côté-là.

Chutes d’Iguazu, Puerto Iguazu, Argentine

Pour ce côté, il faut être préparé physiquement car c’est énorme !

Mais ne vous inquiétez pas si, comme moi, vous avez du mal à marcher. Le grand avantage de ce côté-là est que vous pouvez demander un fauteuil roulant spécialement conçu pour leur sentier.

Circuit supérieur Iguazu en Argentine

Je n’aurais jamais pu le visiter autrement, car je pouvais à peine marcher 30 minutes à l’époque.

Mais grâce à leur fauteuil roulant, j’ai pu faire l’itinéraire « supérieur » et « inférieur », marcher et m’asseoir sur ma chaise quand les douleurs se faisaient sentir.

Je pense que c’était l’une des meilleures excursions que j’ai jamais faites, car je n’ai pas eu à passer la journée dans la douleur grâce à leur chaise.

Fauteuil roulant spécial pour le sentier des chutes d'Iguazu en Argentine

Pour accéder aux chutes, il faut prendre un petit train qui rend l’aventure plus authentique. J’ai adoré la sensation de traverser le parc naturel sur un chemin de fer pour pouvoir rejoindre les chutes

Itinéraire supérieur

Encore une fois, je ne peux pas vous dire si un itinéraire est meilleur que l’autre. Les deux en valent la peine ! Si vous aimez voyager lentement comme nous, vous apprécierez de prendre votre temps, tout simplement !

Il y a environ une douzaine de chutes à voir en cours de route : Salto Dos Hermanas, Salto Chico, Salto Eva, Salto Adan et Salto Sant Martin, pour n’en nommer que quelques-unes.

Un Oiseau au parc national des chutes d'Iguazú Argentine direction gorge du diable

Itinéraire inférieur

C’est là que je pense que j’ai le plus connecté avec la nature. Il offre des vues spectaculaires sur la partie inférieure des chutes. Et il y a des escaliers pour s’approcher des vues, mais nous avons pu utiliser la chaise tout au long du chemin, car le sentier principal est à part.

Sur le chemin de Devils Throat Chutes d'Iguazu Argentine

C’est aussi sur cet itinéraire que vous pourrez atteindre la Gorge du Diable. L’expérience du côté de l’Argentine est très différente. Ici, vous traverserez une zone très calme de la rivière, avec beaucoup d’animaux – notamment des oiseaux – à admirer en cours de route. Et puis vous atteindrez la Gorge Garganta do Diabo d’en haut, donc la vue n’a rien à voir avec le côté brésilien.

Mais dans les deux cas, prenez un imperméable, ou attendez-vous à être trempé.e!

Garganta do Diabo côté Argentine
Garganta do Diabo

Parque das Aves: Parc ornithologique d’Iguazu

J’ai été agréablement surprise par ce parc. Leur objectif est d’aider à sauver les espèces menacées (et pas seulement les oiseaux, les plantes aussi!) en prenant soin d’elles en cas de problème (incendie, maladie, accident…). Une fois qu’elles vont mieux, les employés du parc les réintroduisent dans la nature.

Entrée au parc ornithologique Parque das Aves de Iguazu au Brésil

Ils expliquent très bien sur leur site Web l’énorme problème auquel ils sont confrontés dans la région et pourquoi leur travail est si important. Donc, si vous aimez la nature, vous devez absolument les soutenir en leur rendant visite! Consultez leur site Web (en anglais) pour plus de détails.

Des plantes Cyatheas sauvées d'un incendie dans le parc des oiseaux d'Iguazu
Plantes Cyatheas sauvées d’un incendie

C’est aussi un excellent moyen d’informer les gens sur la variété des espèces que vous pouvez trouver dans la région. Et ils ne parlent pas seulement d’oiseaux, même s’ils s’appellent Parque das Aves, “le parc des oiseaux”. Il y a aussi des reptiles, des plantes, des arbres et des papillons impressionnants!

Un futur papillon sur ma main, dans le Parque das Aves Iguazu
Un futur papillon

Bonne nouvelle à nouveau pour moi, ils m’ont prêté un fauteuil roulant pour pouvoir profiter de ma visite sans stresser par la douleur dans mes pieds. Ce qui a rendu mon expérience encore plus merveilleuse !

Papillon dans le Bromelias Parque das Aves Birds Park Iguazu Brésil

Itaipu Binacional

La force de la nature a permis à la région de créer Itaipu Binacional, la plus grande centrale hydroélectrique au monde ! Elle a été construite dans les années 1970. Le site est ouvert au public pour expliquer leur histoire et comment ils fournissent cette énergie renouvelable à de nombreuses personnes dans la région. L’électricité produite ici couvre plus de 10 % des besoins énergétiques du Brésil et près de 90 % des besoins du Paraguay.

Énergie renouvelable de la centrale hydroélectrique d'Itaipu à Iguazu

Itaipu est également ouverte au tourisme, et quand vous êtes si intéressé.e par l’environnement comme moi, c’est difficile de passer à côté de cette merveille de l’ingénierie offerte par la nature!

Itaipu bus tour Iguazu

Nous avons fait le tour panoramique en bus, mais il existe d’autres options, alors jetez un œil à leur site Web pour planifier votre visite.

Visite en bus d'Itaipu jusqu'à la rivière Iguazu
Dernier arrêt de bus à Itaipu

Vie sauvage à Iguazu

Le parc aux oiseaux vous donnera un aperçu de la faune et de la flore, mais vous pourrez également apercevoir les animaux à l’état sauvage lorsque vous serez dans le parc naturel d’Iguazu.

Il existe plus de 2000 espèces végétales comme les bromélias, les orchidées et divers types d’arbres. Et il y a environ 450 variétés d’oiseaux dans la forêt.

Enfin, vous pouvez trouver plus de 80 espèces de mammifères dont des félins comme les jaguars ou les pumas. J’ai aussi pu voir des reptiles dans le parc lui-même, dont un crocodile, animal dont je ne suis pas particulièrement fan pour être honnête… Mais il est resté calme à l’entrée du parc et ignorait la présence des touristes.

Crocodile dans le parc national d'Iguazu en Argentine

Un autre animal que j’ai trouvé très drôle en attendant le train pour aller aux chutes argentines d’Iguazu était le coati. Évidemment, il était très content d’être là, car les gens mangeaient à table. Et même s’ils ne les nourrissaient pas directement (on ne devrait jamais faire ça.), ils laissaient parfois tomber des miettes par accident et – inévitablement – le coati les ramassait …

Coati au parc national d'Iguazu en Argentine

Le meilleur moment pour observer les animaux sauvages est très tôt le matin ou au crépuscule. C’est là que vous avez le plus de chances de voir des toucans, des colibris et des perroquets.

Parque das Aves Parc des Oiseaux Iguazu

Iguazu écologique

Lorsque vous voulez être un voyageur responsable, vous devez vous comporter de la même manière civique et écologique que chez vous.

C’est une évidence mais pour rappel, vous pouvez suivre ces simples indications. :

  • Utilisez une gourde partout où vous allez
  • Essayez d’utiliser les transports publics autant que possible
  • Mangez local et de saison
  • Évitez de générer du gaspillage alimentaire
  • Recyclez
  • Prenez de courtes douches et faites attention à votre consommation d’eau
  • Ne nourrissez pas les animaux sauvages
  • Respectez les balises lors des excursions et randonnées

Pour n’en nommer que quelques-unes. C’est vraiment la même chose que lorsque vous êtes à la maison.

Urubu Rei ou King Vulture dans le parc des oiseaux d'Iguazu au Brésil
Urubu Rei ou King Vulture dans le parc des oiseaux

La seule différence sera liée à votre activité de voyageur. Cela signifie faire les bons choix quant aux excursions, à l’hébergement et aux restaurants.

C’est pourquoi il était important pour moi de visiter le parc des oiseaux par exemple. Parce que je sais que leur objectif est de protéger l’environnement du parc d’Iguazu. Donc le prix que je paie pour mon entrée les aide à continuer leur mission.

En matière d’hébergement, essayez de trouver des lieux qui respectent l’environnement naturel.

J’ai été choqué de trouver un hôtel juste à côté des chutes d’Iguazu… (je ne le nommerai pas, car je ne veux pas lui faire plus de publicité qu’il n’en a déjà.).

Le tourisme de masse endommageant l'environnement naturel des chutes d'Iguazu avec cet hôtel laid en Argentine

A chaque fois que j’ai voyagé, j’ai vu cette chaîne hôtelière dans les meilleurs endroits, ruinant la beauté du site.

Ils ne se fondent pas du tout dans la nature, car ils n’utilisent pas de bons matériaux pour la construction de leurs hôtels, et ils endommagent toujours la vue. C’est vraiment dommage, car leur bâtiment enlaidit le site.

Donc, même si vous ne savez pas où aller, essayez d’éviter ce genre d’endroits. Ils ne respectent pas la nature en s’imposant dans un environnement aussi fragile.

Chutes d'Iguazu Voie inférieure Côté argentin
Chutes d’Iguazu – Voie inférieure – Côté argentin

Pour le moment, je ne peux pas recommander un hôtel en particulier, car je n’ai pas trouvé d’hôtel écologique disponible pour mon séjour.

Et à l’époque, il y avait moins d’informations sur ce genre d’hébergements.

Maintenant que nous avons les outils, je recommanderais donc de vous connecter à des sites Web spécialisés dans l’hébergement écologique. Jetez un œil aux certifications dont ils disposent et assurez-vous qu’ils soient reconnus. Utilisez un moteur de recherche écologique comme Ecosia et je suis sûre que vous trouverez des options. Enfin, si vous avez de bons conseils sur l’hébergement, les restaurants ou tout autre service de voyage, n’hésitez pas à les lister ici.

Sensibilisation au tourisme responsable
Sensibilisation au tourisme responsable : qui est responsable de la protection de notre parc naturel ?
La réponse est dans la boîte… un miroir pour vous refléter
La réponse est dans la boîte… un miroir pour vous refléter, autrement dit, c’est vous !

En résumé

Quatre jours dans la région en ont vraiment valu la peine, car nous avons pris notre temps pour profiter de tout à notre rythme, et nous avons été émerveillés par la nature, la faune et la flore.

J’adorerais y retourner un jour.

Garganta do Diablo Devils Throat Iguazu tombe du côté brésilien Ella et Yves
Ella et Yves à la Gorge du Diable – côté brésilien

Notre voyage ne s’est pas terminé là, nous sommes également allés à Rio de Janeiro et dans la région de Salvador de Bahia. Je vous en dirai plus sur ces régions dans de prochains articles.

Nous espérons que mon témoignage vous a plu et n’hésitez pas à ajouter vos commentaires ci-dessous. Nous serons heureux d’y répondre ou de connaître votre propre expérience si vous y êtes également allés.

World Travel Able travaille sur un nouveau projet appelé Planeta Sana, où nous essayons de rassembler les entreprises les plus respectueuses de l’environnement et/ou accessibles/adaptables qui permettent l’intégration de tous. Vous pouvez nous envoyer votre recommandation sur cette page, et nous serons heureux de la partager avec notre communauté de personnes partageant les mêmes idées, soucieuses de la santé environnementale et du bien-être. Nous voulons préserver notre planète, car nous savons que c’est la clé d’une vie saine !

Rejoignez le mouvement en suivant notre page Instagram et notre page Facebook, que nous continuerons de mettre à jour concernant ce projet.

Remarque : de toute évidence, ce voyage a eu lieu avant le COVID-19 et les choses ont changé. Mais la raison pour laquelle je voulais partager cet article est pour vous permettre de rester positif.ve et de continuer à penser que vous réaliserez vos rêves. En bref, il s’agit de garder l’espoir que nous pourrons bientôt voyager à nouveau !

Ces endroits ont besoin de nous. Même si nous devons prendre l’avion pour nous y rendre, tout est une question d’équilibre. Nous avons vu à quel point les voyages sont importants vers ces destinations. Partout dans le monde, de nombreuses personnes dépendent de l’activité touristique pour vivre. Ils dépendent même souvent de nous pour protéger l’environnement. Il est donc important de redécouvrir le monde et de savoir voyager (et vivre) de manière durable et responsable.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon20
Tweet 20
fb-share-icon5
Summary
Iguazu: tout ce qui est à voir, en mode slow et accessible!
Article Name
Iguazu: tout ce qui est à voir, en mode slow et accessible!
Description
Profitez des chutes d'Iguazu et de sa nature étonnante en mode slow et accessible, et soutenez des initiatives écologiques en même temps!
Author

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook20
LinkedIn
Share
consequat. venenatis Praesent amet, eleifend elementum lectus felis Nullam nec