South Korea temples visit
Voyages

Corée du Sud: tout ce qu’il faut savoir pour passer un séjour exceptionnel!

Reading Time: 12 minutes

La Corée du Sud est un pays très surprenant!

Pour être honnête, ce n’est pas une destination à laquelle j’aurais pensé pour passer mes vacances!

Tout d’abord, parce que ce n’est probablement pas très écologique de voyager si loin étant donné que je vis en Europe.

Ensuite parce que je n’en avais jamais entendu parler avant de rencontrer mon amie coréenne Hae Sook.

Depuis qu’on s’est connu en 2001, elle m’avait demandé de lui rendre visite, mais je n’en avais jamais eu l’occasion jusqu’à présent. Et je ne regrette pas mon séjour, au contraire: c’est sans aucun doute l’un des voyages qui aura le plus marqué ma vie!

Travailler pour l’une des plus grandes agences de voyages est un avantage, car j’obtiens parfois des réductions auprès des compagnies aériennes!

Et voilà que je me retrouve en Corée – un peu de manière spontanée – car avec mon travail, je ne sais jamais si mes vacances seront acceptées. J’ai donc tout réservé à la dernière minute! J’ai juste eu le temps de me procurer un guide de voyages, et de lire un peu sur les sites à visiter de Corée du Sud dans l’avion!

La meilleure saison pour aller en Corée du Sud

Nous y sommes allés en mai 2019 et c’était une très belle période de l’année car le printemps apporte beaucoup de fleurs et de couleurs! Le temps était parfois chaud et humide. Et nous avons eu beaucoup de soleil! J’aurais cependant souhaité avoir pu venir un peu plus tôt. La saison des cerisiers en fleurs a lieu en avril, et à notre arrivée, elle était déjà terminée… Ce sera pour la prochaine fois!

J’ai aussi vu beaucoup de photos impressionnantes du pays en automne.

Gyeongju Daereungwon Royal Tomb Tumuli Park South Korea
Royal Tomb Tumuli Park à Gyeongju

La Corée du Sud possède de nombreux parcs naturels et c’est à peu près comme le Canada à cette époque de l’année.

Attendez une minute, ça veut dire que je dois y retourner au moins deux fois! Ou même rester une année entière, car j’ai entendu que le pays est aussi beau en hiver avec la neige!

Combien de temps rester en Corée du Sud?

«Aussi longtemps que vous le pouvez», je dirais! Mais soyons honnêtes. Personne n’a autant de jours de vacances pour voyager de nos jours.
En tous les cas, essayez de prévoir au moins trois semaines!
Nous y étions deux semaines complètes et nous avons dû faire des choix.
Je suppose que tout dépend de vos préférences.
Mon idée était de visiter en priorité des lieux authentiques, riches en histoire et en culture.

Seokbulsa Temple Busan South Korea
Temple Seokbulsa à Busan

Les meilleures choses à faire en Corée du Sud

En deux semaines, nous avons pu visiter Séoul, Gyeongju et Jeonju.
Nous avons également passé quelques jours à Busan, mais c’était beaucoup trop court! Je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’il y ait tant à faire en Corée! J’ai donc dû me concentrer sur ce que je jugeais être le plus intéressant! J’ai donc décidé de m’en tenir à cet itinéraire.

  • Séoul

Séoul était une évidence pour moi car ma meilleure amie y vit.
C’était vraiment intéressant de rester avec une famille coréenne et de voir comment ils vivent.

Seoul view from Namsan Seoul Tower South Korea
Vue de Séoul depuis la tour Namsan

Comme dit mon amie, tout est automatique en Corée!

La technologie, c’est une culture en soi ici! Soyez donc prêt à découvrir les dernières nouveautés! Mais pour être honnête, ce n’est pas vraiment mon truc. Bien que j’aime vraiment les choses pratiques qui me facilitent la vie! Surtout lorsque vous avez des problèmes de santé, beaucoup de choses peuvent vous simplifier la tâche.

Si vous voulez voir à quoi ressemble un foyer typique à Séoul, regardez cette vidéo et vous verrez de quoi je parle!

  • Pusan

Pusan était également sur ma liste car quand j’ai rencontré Hae Sook, elle étudiait là-bas et elle m’en a tellement parlé! J’étais obligée d’y aller!.

Ce n’est pas seulement une ville de bord de mer, elle regorge de culture et de grands temples qu’on ne voit nulle part ailleurs!

Gwangan Bridge Busan South Korea
Pont de Gwangan
  • Gyeongju

Belle nature avec beaucoup de rizières, beaucoup d’histoire et de temples. Gyeongju est un passage obligatoire si vous voyagez en Corée du Sud!

Gyeongju countryside South Korea
Campagne de Gyeongju


Nous avons loué un petit studio à la campagne et cela en valait vraiment la peine car j’ai apprécié le calme après le buzz de Séoul et Busan! Notre hôte est venu nous chercher à la gare routière et nous déposait à tout arrêt de bus qui nous convenait pendant notre séjour! Ce n’était donc pas du tout un problème d’être excentré.

Temple in Gyeongju South Korea

  • Jeonju

Mon amie coréenne m’a immédiatement dit que c’était la meilleure destination culinaire pour déguster les mets typiques de Corée du Sud quand je lui ai dit que je comptais y passer quelques jours. Elle avait raison: la cuisine est délicieuse!

Et Jeonju n’est pas seulement une ville référence culinaire, elle a aussi une histoire riche et est l’un des meilleurs endroits pour découvrir les hanoks, ces maisons coréennes traditionnelles. En fait, je n’ai trouvé aucun hôtel disponible lors de mes recherches d’hébergement, seulement des hanoks.

Hanok Villages en Corée du Sud

Nous avons eu la chance de venir pendant le festival d’histoire. C’est l’avantage de la spontanéité et de prendre les choses comme elles viennent!

Si vous êtes flexible et ouvert, de belles surprises peuvent survenir en cours de route. Et même si nous ne parlons pas coréen, c’était vraiment une expérience inoubliable d’être là pendant au moment de ce festival!

Consultez mes articles précédents sur Jeonju, et restez  attentifs à nos prochaines publications si vous voulez en savoir plus! J’écrirai probablement sur les autres villes plus en détails aussi!

Corée du Sud: à quoi s’attendre?

La Corée est un mélange de modes de vie modernes et traditionnels et a été largement influencée par sa position géographique, juste à côté de la Chine et du Japon.

Les coréens sont très aimables, serviables et travailleurs aussi! Certains endroits étaient déserts pendant les heures de bureau car pratiquement tout le monde était sur son lieu de travail!

Une chose intéressante à savoir également: les coréens ne bénéficient que de 4 jours de congé par an, à l’exception de quelques jours fériés supplémentaires. Du coup, la majorité des coréens ne voyage pas beaucoup. Et ils sont généralement enthousiastes quand ils rencontrent des étrangers!

Villes sud-coréennes modernes

La Corée possède des bâtiments ultramodernes, en particulier à Séoul et à Busan.

I seoul you, l'embleme de Seoul dans le quartier financier Corée du Sud

Ainsi que tout ce qui va avec: centres commerciaux, gratte-ciel, quartiers financiers, etc. Ce n’est pas vraiment mon truc, comme vous le savez si vous lisez mon blog! Mais comme mes amies m’ont demandé de leur acheter des produits de beauté – réputés mondialement – j’ai décidé de faire un peu de shopping pour leur en rapporter, et j’en ai même essayé quelques uns moi aussi. Je n’ai pas été déçue!

La Corée du Sud a ce côté consumériste que je n’aime pas particulièrement, mais personne n’est parfait! Mais c’est juste une partie de ce qu’est la Corée du Sud.

Le jour de mon arrivée, alors que nous conduisions en direction de l’appartement de mon amie, la seule chose que je voyais était des tours de bâtiments. Mais pas du même genre que les beaux gratte-ciels modernes que vous voyez au centre-ville, non…

Comment expliquer… Le mieux est de regarder la photo ci-dessous. Comme on dit, une image vaut mille mots! Alors, voyez par vous-même!

La banlieue riche de Seoul Coree du Sud

Pour moi ces bâtiments évoquaient les villes communistes. Pas très attrayant!

J’étais un peu dépassée et je me demandais ce que j’allais faire dans ce genre d’endroits. Hae Sook m’expliqua qu’il s’agissait d’appartements luxueux valant beaucoup d’argent! Je n’arrivais pas à y croire! Mais c’est vrai qu’à l’intérieur, c’est très joli, agréable et luxueux. Et il y a plein de parcs pour les enfants au sein de ces résidences. C’est juste un style qui ne me plaisait pas particulièrement!

Fort heureusement, j’ai ensuite découvert une autre facette du pays, plus traditionnelle, que je pouvais vraiment apprécier! En fait, je suis vraiment tombée amoureuse de la Corée du Sud!

Je suppose que l’habit ne fait pas le moine!

Villages Hanok traditionnels coréens

Mes visites préférées en Corée étaient celles où il y avait une forte tradition et histoire. Et c’est dans les villages hanok qu’on retrouve ces caractéristiques.

Je suis bien sûr consciente que la plupart des hanoks traditionnels ont été préservés pour attirer le tourisme. Cela dit, j’ai été surprise de trouver de véritables quartiers de hanok où les gens vivent et qui n’ont rien à voir avec l’économie touristique.

seoul bukchon hanok village Corée du Sud
Seoul Bukchon Hanok Village

En fait, même à Séoul où le village de Hanok est fortement recommandé par tous les offices de tourisme, il y a des panneaux demandant aux voyageurs d’éviter le bruit car c’est en fait un quartier résidentiel. Et c’est ce que j’aime.

J’ai trouvé des endroits similaires dans d’autres régions, comme Jeonju.

Temples en Corée du Sud

D’autres temples traditionnels importants sont les temples, qui sont pour la plupart bouddhistes, bien que le confucianisme soit également très présent en raison de la forte influence de la Chine.

Leur architecture et style sont assez similaires par rapport à la variété que vous trouvez dans d’autres régions d’Asie.

Néanmoins, ils valent vraiment la peine d’être visités pour comprendre l’histoire du pays.

La nourriture en Corée du Sud et comment survivre avec des régimes spéciaux

Repas pimenté

Ce que vous devez savoir, c’est que si vous allez en Corée du Sud, vous devez être prêt à manger pimenté.

Et si vous demandez un plat non pimenté, vous vous retrouverez quand même avec quelque chose de piquant, surtout si vous êtes en dehors des zones plus touristiques. Et quand vous leur dites que c’est encore trop relevé, ils se moqueront probablement de vous, pensant que vous exagérez.

Heureusement pour moi, il y a d’autres personnes qui ne peuvent pas manger pimenté: si vous avez un système digestif fragile avec une intolérance aux piments, vous pouvez toujours l’expliquer et commander de la nourriture comme un parent le commanderait pour leurs enfants.

Pour moi, le moyen le plus efficace d’obtenir des aliments plus doux était de demander que la sauce soit servie séparément, car la plupart du temps, c’est la sauce qui est piquante. La nourriture est généralement très bonne au final. Ils font beaucoup de légumes et d’aliments cuits à la vapeur, ce qui est parfait quand vous souffrez du syndrôme de l’intestin irritable!

Donc, même si vous avez des intolérances alimentaires ou suivez des régimes spéciaux, ne vous inquiétez pas. Il vous suffit de vous familiariser avec le vocabulaire qui vous permettra d’expliquer vos restrictions particulières.

Don't make it spicy in Korean

Cuisine coréenne sans gluten

Manger sans gluten peut également être difficile, mais avec autant de produits à base de riz et avec quelques mots clés traduits, vous devriez pouvoir vous en sortir! Cependant, si vous êtes coeliaque, vous devez être prudent car ils ne sont pas trop informé de la gravité de la chose, et peuvent donc mélanger une assiette de riz avec des aliments qui contiennent du gluten.

Régime FODMAP en Corée

Dans le cas des personnes suivant un régime FODMAP, il existe des options. Mon préféré est le Bibim Bap. C’est un plat à base de riz (Bap signifie riz!) Et avec plein d’autres choses (bibim signifie ingrédients)!

Vous devez vérifier quels sont ces autres ingrédients, car cela dépendra de la région, ou même du restaurant! En général, c’est un mélange de légumes, parfois ils peuvent inclure de la viande et des œufs. 

Mais si vous suivez un régime végétarien ou même végétalien, vous pourrez adapter votre plat de bibimbap à vos besoins! C’est pour cette raison que j’ai tellement aimé ce plat! Et avec la sauce à part, je n’ai eu aucun problème!

Déjeuner à Busan Corée du Sud
Déjeuner à Busan

Super-aliment coréen: le Kimchi!

Le kimchi est également très important en Corée du Sud! Mon amie a même un réfrigérateur entier juste pour le Kimchi! Je pense qu’ils le servent à chaque repas, c’est comme un condiment. Vous savez probablement ce qu’est le kimchi, il est devenu si populaire ces derniers temps! Il est considéré comme un superaliment. Pour être honnête, je ne suis pas une grande fan et c’est trop piquant pour moi de toute façon. Mais les coréens en sont fous!

Et si vous êtes végétarien ou végétalien en voyage en Corée?

Les Coréens aiment la viande, en particulier le porc et le bœuf. Mais ils ont aussi une telle gamme de recettes à base d’algues et de riz que les végétariens et les végétaliens peuvent facilement trouver quelque chose qu’ils aiment!

Faire ses courses en Corée du Sud

J’ai été assez déçue par les magasins alimentaires. Mon amie nous a emmenés dans un supermarché, mais j’ai horreur du plastique, et il était presque impossible de trouver quoi que ce soit qui ne n’en soit pas enveloppé… même des bananes!

J’ai essayé de ne pas trop me concentrer là-dessus et de plutôt chercher des produits que je ne trouve pas dans mon pays. Et il y avait quelques articles inhabituels pour moi – surtout au rayon  fruits et légumes – comme les kakis (gam) et le melon oriental. On pouvait trouver aussi des aliments typiques comme les algues séchées (Gim), le ginseng rouge coréen et la célèbre boisson alcoolisée coréenne, le Soju.  

Cuisiner chez soi en Corée du Sud après les courses au supermarché
Cuisine maison après le shopping

Une chose qui est bien, cependant, est le BYOB (“Bring Your Own Bag” qui signifie “apportez votre propre sac”), qui évite de consommer des sacs en plastique supplémentaires… Certaines chaînes comme E-mart ne vendent même pas de sacs en plastique, alors vous avez intérêt à apporter le vôtre, et c’est très bien comme ça! Ils mettent parfois des cartons à dispositions des clients, si vous oubliez d’apporter votre sac.

En fait, ils sont très efficaces pour recycler leurs déchets, et chaque foyer est très bien éduqué à ce sujet. Tout n’est donc pas négatif!

Mon amie vit à la périphérie de Séoul, donc nous n’avions pas d’autres options à proximité, mise à part les fruits et légumes vendus directement dans la rue près de la gare.

Cependant, il existe aussi des marchés traditionnels, avec des vendeurs indépendants vendant des fruits et légumes en vrac ou en gros, et généralement moins chers que dans les supermarchés, car certains produits proviennent directement de leurs exploitations.

Marché de fruits de mer à la plage de Haeundae à Busan Corée du Sud
Marché de rue de fruits de mer à la plage de Haeundae à Busan

Il y a aussi beaucoup de marchés alimentaires, mais c’est un peu différent. Vous allez là-bas pour manger, pas pour faire vos courses. C’est pourquoi c’est plus animé la nuit. À Séoul, il en existe plusieurs, comme le marché de Gwangjang, le marché de Dongdaemun, le marché alimentaire de Myeongdong.

Je ne suis pas allée sur ces marchés à Séoul, mais je suis allée à Jeonju.

Et il y a aussi une nouvelle tendance avec le shopping zéro déchet, qui – j’espère – devrait se développer dans les années à venir en Corée du Sud!

Transport en Corée du Sud

A notre arrivée, nous n’avons pas eu à prendre les transports en commun car mon amie est venue nous chercher à l’aéroport, un vrai luxe après plus de 10 heures de vol!

J’ai rapidement réalisé que les Coréens qui vivent dans la banlieue de Séoul ont des habitudes similaires à celles des Américains. Ce que je veux dire par là, c’est qu’ils prennent toujours leur voiture pour se déplacer, peu importe la distance!

Pour aller à l’école, à l’épicerie, au restaurant du coin… Peu importe, même si ce ne qu’à 10 minutes de marche. Et ils ont la chance d’avoir de beaux trottoirs, pas comme dans certains quartiers aux États-Unis. Mais ils aiment prendre leur voiture: c’est “plus pratique”, comme ils disent. Et leur culture moderne est basée là dessus.

C’est donc assez différent de ma vision de durabilité pour la protection de l’environnement..

Prendre les transports en commun a donc été ma priorité pour éviter d’utiliser la voiture de mon amie.

Le train en Corée du Sud

Il est efficace, rapide et abordable si vous comparez avec certains de leurs voisins.

Cependant, le réseau ne couvre pas tout le pays et vous devrez peut-être prendre un bus interurbain. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de ne pas prendre le pass ferroviaire comme nous l’avions fait lors de notre voyage au Japon. Ça n’en valait pas la peine dans notre cas.

Bus interurbains en Corée du Sud

J’étais extrêmement réticente à prendre un autocar sur de longues distances car je souffre beaucoup de douleurs lombaires lorsque je suis assise trop longtemps. Ce qui est pratique avec le train, c’est que je peux me lever et même marcher.

Mais contre toute attente, certains des autocars que nous avons pris étaient en fait plus confortables que le train! (Et le train est très confortable, au cas où vous vous poseriez la question!). Je n’ai eu aucune douleur pendant les presque 3 heures de trajet en bus. Vraiment une agréable expérience. Le chauffeur s’arrête également pour les pauses pipis, donc ça allait aussi de ce côté là!

Sièges confortables dans l'autocar interurbain en Corée du Sud
Sièges confortables d’un autocar interurbain

La seule chose que vous devez savoir, c’est qu’il y a beaucoup de compagnies d’autocars, donc il y a peut-être différents niveaux de confort. Nous en avons pris deux. Le premier était moyen, mais heureusement le trajet était court, c’était juste pour un Busan – Gyeongju, donc rien à redire en fait!

Le second était luxueux et pas exactement bon marché, mais pas cher non plus! Il s’agissait du trajet entre Gyeongju et Jeonju.

Donc, même si vous ne prenez généralement pas d’autocars, jetez un coup d’œil car ils sont extrêmement pratiques et confortables!

Les transports publics dans les villes coréennes

Cela dépend évidemment de la ville dont nous parlons, mais en général, c’est un réseau assez complet, comme vous pouvez vous imaginer pour un tel pays.

À Séoul, nous avons réussi à aller d’une autre ville à la périphérie de Séoul jusqu’au centre ville de Séoul sur le même train qui va aux deux aéroports d’Incheon ou de Gimpo. Il est rapide et spacieux, mais il peut être bondé aux heures de pointe. Ce train est également idéal pour les femmes enceintes, car il y a des sièges spéciaux pour elles.

Siège femmes enceintes dans le train de l'aéroport de Séoul Corée du Sud
Panneau pour le siège spécial femme enceinte dans le train de l’aéroport de Séoul

Il existe également d’excellents réseaux de métro et de bus.

Ils sont très faciles à utiliser même si vous ne parlez pas coréen. Il vous suffit de regarder la couleur de la ligne et de voir dans quelle direction vous allez. Une fois à bord, vous entendrez le nom de la direction et de l’arrêt suivant et pas le nom de la destination finale comme cela se fait chez nous. C’est bon à savoir car je me suis un peu perdue au début. En fait, c’est mieux ainsi car les lignes peuvent être très longues!

Bus Seoul City Tour

Les trajets en bus peuvent être longs, mais en fait c’est parfois mieux parce que les gares ou les grandes stations de métro sont énormes. Donc, si vous devez changer de ligne, vous passerez beaucoup de temps à marcher dans les couloirs!

À Busan, les bus sont très efficaces et faciles à prendre, mais selon les endroits que nous voulions visiter, nous prenions le bus ou le métro.

Taxis en Corée du Sud

Les taxis sont une bonne option lorsque les transports publics deviennent un peu compliqués, ce qui était le cas pour nous lors de la visite d’un des beaux temples des collines de Busan. Les prix sont vraiment accessibles, alors n’hésitez pas! Il vous suffit de se préparer en apportant le nom de l’endroit où vous souhaitez aller en coréen, car la plupart des chauffeurs de taxi ne parlent pas anglais.

Corée du Sud accessible

Une bonne nouvelle pour les personnes qui ont des difficultés à rester debout trop longtemps ou qui ont même leur propre fauteuil roulant: la Corée du Sud fait d’énormes efforts pour les personnes handicapées!

La plupart des parcs mettent des fauteuils roulants à disposition à l’entrée si vous en avez besoin. La plupart du temps, il suffit juste de montrer votre pièce d’identité.

Ce genre de mesures peut vraiment faire toute la différence pour pouvoir apprécier une excursion.

Chaise roulante empruntée dans un temple de Séoul en Corée du Sud

Je pense que c’est probablement pour ça que j’ai autant aimé le pays. Rester debout pendant de longues heures, voire même quelques minutes, me donne des douleurs insupportables. Et c’est monnaie courante pour les personnes ayant un handicap invisible. Nous n’avons pas besoin d’une chaise roulante tout le temps, mais nous nous fatiguons rapidement. Je n’ai eu aucun problème, alors merci à la Corée du Sud pour cette aide précieuse! Je suppose qu’ils sont attentifs à leur population vieillissante et veulent s’assurer que tout le monde puisse profiter de l’expérience.

Vous n’êtes toujours pas entièrement convaincu par cette destination? Consultez ma chaîne Youtube, ma page Facebook et mon compte Instagram pour plus de magnifiques photos et de vidéos de la Corée du Sud. Et suivez mon blog, car je publierai probablement d’autres articles sur la Corée à l’avenir!

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux pour profiter de ce beau voyage virtuel en cette période de confinement, et n’hésitez pas à mettre vos commentaires ou poser vos questions!

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon20
Tweet 20
fb-share-icon5

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook20
LinkedIn
Share
commodo Lorem sed id, lectus risus. commodo sem, velit, elementum Curabitur luctus